Mon compte

Arnaud Soubeyran, toute tradition fut jadis nouveauté

Si les origines de la confiserie se perdent dans la nuit des temps,

… celles du nougat Arnaud Soubeyran commencent en 1837 par un mariage entre Monsieur Arnaud, confiseur, et Mademoiselle Soubeyran.

 

Ce couple audacieux fut l’un des premiers à se lancer dans la production de nougat à une échelle dépassant celle du pâtissier tout en le positionnant comme une confiserie haut de gamme aux matières premières amoureusement sélectionnées dans la région. Sans plus aucune descendance directe, Madame Soubeyran qui tenu boutique et fabrication jusqu’à ses 91 ans  laissa l’affaire à son gendre Jean Abel Pinchard.

L'As des maîtres cuiseurs

Suite à plusieurs successions et un rachat, c’est par Alfred Cru surnommé “l’As des maîtres cuiseurs” que revint l’âge d’or pour Arnaud Soubeyran. Il faut dire que ce dernier voyait les choses en grand comme en témoigne le Yacht en nougat de 26kg  qu’il offrit à Grâce Kelly en 1956. Il réalisa deux recettes exclusives, un nougat tendre et un nougat dur, avec des modes de cuisson bien particuliers que nul ne fut capable d’imiter.

Des temps difficiles

En 1977, après une tentative de regroupement infructueuse suite à plusieurs années difficiles, la marque fut contrainte de déposer le bilan. Trois ans plus tard, lors de sa vente aux enchères, Charles Brotte, Montilien d’origine, en fit l’acquisition….. réalisant un rêve d’enfance… Il re-instaura les fameuses recettes de Mr Cru, ainsi que les modes de cuisson au chaudron de cuivre qui font encore loi aujourd’hui.

Pour la 3° génération consécutive

En 2000 Caroline, petite fille de Charles succède à Jean-Pierre Brotte, et reprend avec son mari Didier Honnoré la direction d’Arnaud Soubeyran.

Ils fondent 5 ans plus tard le musée du Nougat. Un musée totalement repensé en 2019. Ce lieu accueille des expositions tout au long de l’année, de quoi réunir artistes et gourmands autour de belles et bonnes choses.

Depuis 20 ans, Didier, entrepreneur passionné, développe l’activité commerciale. Initié à l’art de la fabrication du nougat aux côtés de Christian Gil, maître cuiseur depuis 1980 et rejoint par son fils Quentin chocolatier confiseur, il décline les gammes de recettes par des associations innovantes et savoureuses.

L'avenir se dessine aujourd'hui

En 2009 caramels sucettes et guimauves à l’ancienne de l’Atelier des douceurs rejoignent la famille Arnaud Soubeyran.

Depuis 2017 grâce au travail de leur fils Thomas, Caroline et Didier engagent la société dans la création d’un rucher et dans l’investissement de terres pour implanter 17 hectares d’amandiers en bio.

Reconversion énergétique, transmission, gamme de confiserie bio, développement du musée, sont les sujets passionnants de l’actualité de la maison et promettent de belles réalisations à venir !

Quelle Histoire !

 

Suivez tous les épisodes de la Web Série “Quelle histoire!”

L’histoire par toujours tendre du couple fondateur de la maison Arnaud Soubeyran en 1837…

Partager :